Homepage

Catégories

Conseils sur le Sexe et ses Positions
 Entre les jambes d´une femme
 Le préservatif
 La virginité
 Les caresses préliminaires
 L´importance des anticonceptionnels
 L´éjaculation précoce
Positions sexuelles pour faire l'amour
 Positions de sexe oral
 Positions sexuelles anales
Positions de Sexe pour Gays
 Articles Homosexualité
 Positions de Sexe Anal pour Gays
 Positions de Sexe Oral pour Gays
 Positions de Sexe au Débout pour Gays
Positions Sexuelles pendant la Grossesse
 Articles sur la Grossesse
 Positions de Sexe Oral avec la Femme Enceinte
 Positions de Sexe Anal avec la Femme Enceinte
 Positions Débout pendant la Grossesse
 Positions Posées pendant la Grossesse
 D'Autres Positions pendant la Grossesse
Positions de Sexe en Groupe
 Le Sexe en Groupe
 Groupe de 1 Homme et 2 Femmes ( Trio 1)

Sections

Rechercher
Recommandez cette page
Contacts
Agrandissement du Pênis

 
 

Conseils sur le Sexe et ses Positions -> L´importance des anticonceptionnels

Contraception signifie grossesse par choix, et de ce fait elle permet de conserver la santé de la femme, évitant que celle-ci devienne mère contre sa volonté, qui en soi est déjà quelque chose de terrible.
C'est avec la prévention de la conception que peut s´éviter l'avortement et en ayant ce contrôle, on obtient de meilleures garanties contre le suicide ethnique.
Avant utiliser tout type de méthode contraceptive, il faut aller chez le médecin afin que celui-ci puisse vous conseiller.
Ce qui est important est le choix de la méthode contraceptive, car il faut que les personnes soient bien informées sur les rapports sexuels, plus précisément sur la fréquence et la durée du coït. Je ne vais pas entrer dans les détails ici, mais seulement expliquer brièvement à titre d'information les divers contraceptifs.
Mais pourquoi faut-il avoir ce type de connaissance dans le choix d'une méthode contraceptive? Parce qu'avant toute chose, les méthodes contraceptives doivent être adaptées aux nécessités de chaque personne. Pour cela le médecin consulté a besoin de connaître au mieux sa patiente (à l´aide d'informations et même si nécessaire avec des examens cliniques), afin de pouvoir établir les critères de son choix. Il existe des méthodes plus adaptées à chaque type de personne.
Il y a quatre critères d´une grande importance et qui sont des éléments essentiels pour la recherche d'une méthode contraceptive bonne et adaptée:
1) Elle doit être sûre, dans le cas contraire, elle cesse d´atteindre son objectif principal;
2) Elle ne doit pas être nocive pour la santé;
3) Simplicité, c'est-à-dire, que l'applicabilité ne doit pas être difficile;
4) Elle ne doit pas inteférer dans le cours des relations sexuelles et encore moins dans le plaisir proportionné.
Toute méthode contraceptive a des avantages et des inconvénients, ainsi qu´une efficacité et sécurité propre, certaines sont plus sûres que d´autres.
Les méthodes contraceptives les plus connues, sont:
* Le coït interrompu, qui consiste au retrait du pénis du vagin immédiatement avant l'éjaculation. Peut être utilisé par les hommes capables de se retenir jusqu'à ce que la femmeait ait un orgasme. Cette méthode illustre bien un principe de base des techniques contraceptives: qu´il faut faire un sacrifice en échange de la sécurité obtenue. C´est peut-être pourquoi, le dit contrôle de natalité est décrit comme une forme d'auto-contrôle. Cette méthode n´est aucunement considérée comme sûre. Néanmoins, quand l'homme est capable d'exercer la dite mesure de contrôle, il réussit, sans doute à limiter les risques de grossesse. Il est important, que l'homme considère toujours l'effet exercé sur la femme, pour quelconque méthode adoptée. Jamais le retrait ne doit être pratiqué si la femme n´arrive pas à obtenir l'orgasme avant que l'homme retire son pénis. Malgré ses désavantages, cette méthode est très pratiquée, pour deux raisons simples:
a)C´est une méthode bon marché, sans aucun frais, et elle n'exige pas de manipulations préparatoires;
b)C´est psychologiquement plus accepté, car les hommes préfèrent cette méthode aux autres.
*Le préservatif: C'est sans aucun doute le plus simple et le plus utilisé des contraceptifs. Beaucoup de facteurs dépendent de la qualité du préservatif. À partir du moment qu'il est de bonne qualité et de bonne fabrication, le préservatif est adapté aux nécessités de l'homme qui a une bonne érection. Souvent le "revêtement" du membre avec un fin film de caoutchouc réduit légèrement la sensibilité. C´est le prix à payer pour la sécurité obtenue. Pour être appliqué, il doit être déroulé soigneusement sur le pénis en érection, en évitant l´entrée d'air. Le côté externe du bout du préservatif doit être lubrifié avec gel contraceptif, étant particulièrement utile quand la femme a le vagin sec. Après le rapport, retirer le pénis quand il est encore en érection, évitant ainsi que le sperme coule ou que le préservatif ne sorte du pénis. Il y a beaucoup de plaintes par rapport au préservatif, mais les recherches révèlent que dans la plupart des cas, les imperfections produites, ne sont pas dûes à la méthodeen soi, mais au manque de soins lors de l'application.
* Les contraceptifs gélatineux, sont utilisés principalement pour renforcer d´autres précautions, mais aussi pour lubrifier. Un doute très courant sur cette méthode est sur la quantité à utiliser. La règle sûre est d´utiliser une cuillère à café. Il existe plusieurs contraceptifs gélatineux, pâteux et crémeux,  lesquels s'appliquent dans les mêmes proportions. Même utilisés seuls, il ont toujours plus de valeur que de ne rien utiliser, néanmoins s´il sont  utilisés avec autre méthode (comme par exemple, le préservatif), ils augmentent ainsi la degré de sécurité. Cette méthode a la fonction de tuer les spermatozoïdes. Produit vendu en pharmacie.
* La période sûre, se base sur la connaissance des jours du cycle menstruel de la femme lors desquels il n'y a pas d'ovules présents pour être fertilisés par le sperme masculin. Il est nécessaire, donc, de savoir exactement quand sont les jours "sûrs". Une tâche, relativement simple, mais qui exige de la patience, une patience qui souvent est au delà de la portée de beaucoup de femmes. C'est une méthode naturelle qui n'utilise pas de produits chimiques, ni de matières étranges au corps. Elle consiste à découvrir quels jours permettent à la femme de tomber enceinte. Pour cela la femme doit être régulière. Elle doit annoter le premier jour de la menstruation, comme le premier jour du cycle, et le jour précédent le début de la menstruation suivante comme le dernier jour du cycle. Dans un cycle de 28 jours, l´ovulation se produit généralement 14 jours après que la menstruation ait commencé. Il ne faut pas avoir de rapports pendant les 3 ou 4 jours avant et les 3 ou 4 jours après l'ovulation.
Pour qui ne veut pas tomber enceinte les jours plus sûrs sont:
Les jours de menstruation ; les trois jours après la menstruation et les sept jours avant la menstruation. C´est une méthode considérée comme trés défectueuse.
* La technique de la douche, est une mesure contraceptive sûre, et a plus de valeur quand elle est associée à d´autres mesures. Elle doit en fait être une méthode de l'hygiène permanente. Un lavage déficient du vagin peut signifier, que le sperme ne peut pas être expulsé complètement. Quand est utilisé la seringue avec la femme assise ou debout le liquide à tendance à couler vers l´extérieur. Souvent le passage n'est pas ouvert. Il est alors essentiel que le vagin se remplisse avec le liquide,le laissant ensuite sortir de l´orifice. La douche doit être faite toujours avec le corps droit, préférentiellement dans la position agenouillée. Nombreuses sont les substances qui peuvent être utilisés, comme: l´acide borique, le vinaigre, permanganate de potassium, entrent autres. Néanmoins les solutions très fortes peuvent causer des irritations dans la membrane muqueuse du vagin, et ne pas fournir le moindre degré de sécurité. La douche la plus simple et la meilleure est faite en ajoutant une cuillère à café de sel à un demi litre d'eau. Il faut éviter la douche chaude ou froide, il est recommandé de toujours utiliser la douche tiède.
* Le diaphragme vaginal, le diaphragme est mis en place dans le cabinet du médecin ou dans une clinique, la femme l'examine sur place et est enseignée à l'enlever et le placer à nouveau. Elle est ensuite laissée seule pour le mettre en place, le médecin ou l'infirmière revient ensuite pour voir les résultats obtenus. Pendant l'acte sexuel, le diaphragme s'ajuste bien à la paroie vaginale inférieure, couvrant l´entrée de l'utérus. L'introduction du diaphragme par une femme qui a été enseignée à le faire ne doit dûrer plus de quelques secondes. Le diaphragme offre un degré considérable de protection sans interférer avec l'acte sexuel normal. Il doit être placé quotidiennement de jour ou de nuit. La répétition du coït n'exige pas de nouvelle préparation. Le diaphragme doit être retiré huit heures après. L´idéal est une douche faite avec de l´eau chaude avant et après le retrait du diaphragme.
* La pilule, celle-ci offre cent pour cent de protection quand elle est prise conformément aux instructions, mais peut seulement être acquise sous prescription médicale. Il existe quelques doutes sur leurs effets à long terme, et dans quelques cas peuvent apparaitre des effets secondaires déplaisants, mais ce sont des exceptions. Il faut prendre vingt pilules pendant vingt jours, à partir du cinquième jour après le début de la période menstruelle, et pendant ce mois la femme ne peut tomber enceinte. Tant qu´elle est prise de cette manière, la grossesse est impossible.
* Suppositoires vaginaux et gel: Il en existe trois types: la glicerogelatine, le beurre de cacao et le suppositoire de savon. Ils fondent à une température légèrement inférieure à celle du corps. Ses avantages sont les suivants: ils n'ont pas besoin "d'être cachés à un certain endroit", comme le préservatif, et n´ont pas besoin d'appareils pour être appliqués, comme les anciens contraceptifs, gélatineux et pâteux. Ils n'interfèrent pas dans la liberté de l'acte sexuel, néanmoins peuvent résulter en un excès de lubrification du vagin, qui peut affecter le plaisir. L'objection aux suppositoires est qu'ils provoquent "beaucoup de saleté" et sont relativement chères.
* Mousse aérosol, il s'agit d'une mousse conditionnée sous pression dans une petite bouteille. Aux États-Unis, elle est fabriquée sous le nom d'Emko. Elle offre un haut degré de protection, même quand elle est utilisée seule. Elle est injectée dans le vagin et ni l'homme et ni la femme ne se rendent comptent de sa présence. Très simple à utiliser.
* L´anneau de Graffenberg, est un anneau spirale fait d'acier inoxydable, de manière qu´il n'y ait pas de réaction chimique avec l'utérus. Il est introduit dans le corps de l'utérus, devant l'ouverture interne, et reste dans cette position pendant une année, où peut être enlevé plus tard pour y introduire un autre. Ceci doit être fait par un médecin spécialiste. Il est inoffensif, mais peut certaines fois gêner pour une raison ou pour une autre. Il n´est pas toujours possible, de savoir avec antécédence comment une femme réagira à l'anneau, mais quand il devient inconvénient, il doit être naturellement retiré. Cette méthode, néanmoins, laisse l´entrée de l'utérus ouverte, pour éviter tout risque d'infection.
Les moyens contraceptifs utilisés de manière double et combinés peuvent offrir une plus grande sécurité. Le préservatif a pour avantage d'empêcher la contraction de maladies sexuellement transmissibles. La fréquence, la durée et le plaisir obtenus dans une relation sexuelle proviennent souvent du sentiment de sécurité que la méthode contraceptive peut offrir. Donc rechercher le meilleur dans la vie sexuelle est aussi choisir le meilleur pour sa vie en général, et cela signifie qu´il doit y avoir un choix. Les techniques contraceptives existent et créent des conditions pour être choisies. Prévenez-vous, sortez protégez!
Adriana Sommer
Sexologist



 

 

Cherchez nouveaux amis/es

Je suis/Nous sommes un(e)/des
recherchant un(e)/des
Agé(es) entre
e&t
Recherchant...
Pays
positionssexuelles